Émancipation (communiqué de presse)

Pièce jointe (pdf) : Communiqué de presse (2011-12-22)

Suite à l’interdiction manu militari faite aux nécessiteux de dormir à l’abri des intempéries sous les arcades face à la gare routière d’Angers, l’association Droit Au Logement (DAL49) a investi, dans l’urgence, l’ancienne école désaffectée de Notre Dame de l’Esvière. Au vu des conditions d’hygiène sur place, la réquisition d’un lieu fermé cumulant électricité, douches et toilettes était indispensable pour palier aux manquements des instances responsables.

C’est au 14 rue Audusson, dans une grande maison vide depuis près de deux ans, n’ayant aucun permis de destruction en cours, que le DAL49 a installé une dizaine de personnes sans hébergement, encadrées par un sans domicile fixe, et un adhérent des Indignés, du DAL49 et du Collectif de Soutien aux Sans-Papiers (CSSP49).

Le président du DAL49, qui avait pris l’initiative individuelle de refuser les dons en meubles et en nourriture mais ne participait pas à la gestion générale du lieu, devait en assumer la couverture médiatique et les questions d’ordre juridique. Après s’être présenté seul à la première audience en n’ayant pas préparé les dossiers d’aide juridictionnelle, puis tenté d’expulser deux des trois éléments moteurs en présence des résidents du lieu, le soutient inconditionnel du troisième élément moteur et des habitants du lieu (demandeurs d’asile et SDF) aux deux personnes menacées a amené le président du DAL49 à choisir seul de retirer l’appui de « son » association… en affirmant vouloir faire fermer le lieu.

Devenant de fait un hébergement autogéré, le Refuge du Bel-Accueil a vu s’intensifier le passage et l’aide très appréciée d’adhérents du DAL49 et du CSSP49, de militants et d’artistes, de l’association Rosalys et des compagnons d’Emmaüs.

Afin d’apporter un toit, de la nourriture et un asile à celles et ceux qui le désirent, les habitants du Refuge du Bel-Accueil vous invitent à des portes ouvertes le Samedi 24 et le Dimanche 25 Décembre 2011. Vous serez libres de participer au déroulement des journées, des repas, ainsi qu’à leur engloutissement.

Communiqué à l’intention des journaux locaux (Ouest France, Courrier de l’Ouest, 20 minutes), des médias et agenda alternatifs (Indymedia Nantes, Alter49), de la mairie d’Angers et de la préfecture du Maine-et-Loire.

Transmis pour information et invitation aux collectifs, lieux, associations et organisations suivantes :
AL49, APTIRA, CNT49, Coordination Migrants (et associations adhérentes), CSSP49, DAL49, Emmaüs, Indignés Angevins, La Conserverie, LDH49, Le 21, Le [Sli:p], l’Étincelle (et collectifs adhérents), Rosalys, RUSF49, Solidaires 49, et à toutes celles que nous aurions malencontreusement oubliées dans l’urgence.

Ainsi qu’à tout individu d’ici, d’ailleurs, de France et de Navarre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s