[Angers] Le Refuge …

Le jeudi 1er décembre, d’après le site officiel de la MFAM, Francis GUITEAU, né à Angers, est nommé directeur général de la MFAM. En 2008, il est colistier de Christophe BÉCHU pour l’élection municipale d’Angers.

Le vendredi 2 décembre, à Paris, lors de la séance à l’Assemblée nationale, on pouvait y apprendre :

  • que le Fonds d’Aide au Relogement d’Urgence (FARU) n’est pas en déficit puisqu’il reste 5 millions d’euros non dépensés…
  • et que Valérie PÉCRESSE, ministre du Budget, demande aux députés de prélever 2 millions d’euros sur ce fonds pour « soutenir les communes pour l’acquisition de gilets pare-balles destinés à équiper les polices municipales ».

Lundi 5 décembre, la 1ère audience du procès contre 5 demandeurs d’asile Somaliens pour l’occupation du Refuge est reportée d’une semaine en raison de l’absence de traducteur, nécessaire à un « procès équitable ».

Ce même jour, d’après le site officiel de la MFAM, après son élection en 2010 au poste de trésorier général, Boris COTEREL, né à Angers, est élu président de la MFAM.

Le jeudi 8 décembre, dans un article publié par le Courrier de l’Ouest, on peut lire : « Dans l’étude sur le logement réalisée récemment par l’Agence d’Urbanisme de la Région Angevine, […] les logements vacants représentent près d’un dixième de tous les biens mis en location dans l’agglomération ».


Le jeudi 22 décembre, le tribunal rend son verdict : à partir du passage de l’huissier de justice, les habitants du Refuge ont 1 mois pour « quitter et libérer » les lieux. Ce même jour, les habitants du Refuge publient un communiqué de presse relatant les récents évènements et invitant aux portes ouvertes du 24 et 25 décembre (puis chaque samedi et dimanche jusqu’à l’expulsion).

Le mardi 24 janvier, à la demande du ministre de l’Intérieur, Claude GUÉANT, des élus locaux le rencontrent à nouveau, comme convenu à l’issue de leur précédente rencontre, le 3 novembre 2011. Le panel d’élus locaux est composé :

  • des députés : Paul JEANNETEAU, Jean-Charles Taugourdeau et Joseph Bossé.
  • des sénateurs : Daniel Raoul, Corinne Bouchoux, Catherine Deroche et Christophe BÉCHU.
  • ainsi que de le président d’Angers Loire Métropole et maire d’Angers, Jean-Claude ANTONINI, accompagné de son adjointe à la mairie d’Angers déléguée à l’Action et à l’Animation Sociales, à la Santé et au Handicap et à la vie associative, Rose-Marie VÉRON.

Suite à l’entretien du 3 novembre 2011, à Paris, le ministre de l’Intérieur avait promis des moyens supplémentaires… Entre début Novembre 2011 et fin Janvier 2012, en envoyant à 3 reprises les CRS sur Angers, il n’était pas question de moyens d’accompagnement ou d’accueil mais d’un instrument supplémentaire de contrôle, d’intimidation et de répression.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s