[ANGERS] Rassemblement intersyndical devant Technicolor-THOMSON, le mardi 13 mars 2012

Pièce jointe (tract) : Intersyndicale THOMSON – SITE MENACÉ – 350 emplois en jeu

Manifestation le MARDI 13 MARS 2012 à 10h
à l’appel de l’intersyndicale CGT, CFDT, CFE‐CGC

Départ de THOMSON ANGERS (boulevard Gaston Birgé)
en direction de la Préfecture (place Debré).

Lire la suite

Publicités

France 3 – Midi-Pyrénées – JT 19-20 – Expulsion du centre des congrès inoccupé depuis 10 ans

Suite à la fermeture des gymnases utilisées lors du plan « Grand Froid », des dizaines de personnes qui avaient trouvé refuge dans l’ancien centre des congrès et qui étaient soutenues par le collectif Urgence un toit (DAL, Enfants de Don Quichotte, GPS, CREA) ont été expulsées violemment par la police nationale sur ordre de la préfecture.

Lire la suite

[Angers] Plan Hivernal …

Le lundi 30 janvier 2012, dans un article publié par France3, on peut lire :

  • « Dans les 5 départements de la région, les préfets ont activé la procédure grand froid »
  • « Jusqu’à -8°réels, […] avec un peu de vent les températures ressenties seront bien inférieures »
  • « Une période très difficile pour les sans-abris »
  • « En Maine-et-Loire, le Préfet a décidé d’activer le niveau 2, temps grand froid, du plan hivernal à compter du lundi 30 janvier »
  • « Le préfet de Maine-et-Loire appelle la population à faire preuve de grande vigilance dans la détection des personnes sans abri pouvant se trouver en danger. Il sait compter sur l’ esprit de solidarité de chacun pour donner l’alerte au 115 »
  • « Niveau 2 : « grand froid » […] Ouverture du Point Accueil Santé Solidarité (PASS) également le week-end »
  • « Niveau 3 : « froid extrême ». Ce niveau correspond à des températures exceptionnellement basses ; cette situation prévoit l’identification de sites potentiels pouvant accueillir un grand nombre de personnes et relève de plans d’urgence et de sécurité civile »

Le mercredi 1er février, encore en attente, le permis de démolition visant le bâtiment du Refuge, situé au 14 rue Audusson, est signé par Jean-Luc ROTUREAU, adjoint au maire d’Angers délégué depuis 2008 à l’urbanisme, au droit des sols et au logement.

Lire la suite

Lundi 6 Février 2012 : Expulsion du Refuge… ?

À l’heure du plan Grand Froid, des hébergements d’urgence surchargés et que des sans-abri dorment déjà dans la rue par dizaines… le préfet expulserait-il un bâtiment prévu pour la destruction ?

Tandis que les responsables politiques et les divers échelons de l’État semblaient s’activer, nous aménagions le 14 rue Audusson, notre Refuge.

Nous ne coûtons rien aux collectivités, nous tentons jour après jour de progresser et, en plus de ça, nous ne vivons pas cachés.

Cependant, aucune de ces personnes n’a dénié nous rendre visite. Seuls des subalternes du préfet sont venus à notre rencontre, mais pas n’importe lesquels : police nationale et renseignements généraux… Il n’y a eu aucune proposition de relogement jusqu’à ce jour.

À l’heure de la passation de pouvoir municipal, monsieur le maire d’Angers, Frédéric BÉATSE, demande à être « jugé sur des actes »… qu’il en pose.

Lire la suite

Courrier de l’Ouest – Squat de la rue Audusson, les riverains veulent « dormir en paix' »

Tout d’abord, le concert commença dès 21h, avec déjà 1 heure de retard. Ensuite, la « bagarre » s’étala de 22h30 à 23h avec, pour conclure, l’intervention de la police nationale à l’extérieur du Refuge. Lire la suite

[Angers] Ainsi Squattent-ils


Le lundi 14 novembre, dans la soirée, suite à l’interdiction faite par la police nationale aux demandeurs d’asile de dormir à la gare Saint Laud, l’association Droit Au Logement (DAL49) réquisitionne, dans l’urgence, l’ancienne école désaffectée de Notre Dame de l’Esvière.

Lire la suite

Communiqué de presse de Monseigneur Emmanuel DELMAS (évêque d’Angers)

Pièce jointe (pdf) : Communiqué de presse de Monseigneur Emmanuel DELMAS (évêque d’Angers)

Dans la soirée du lundi 15 novembre, suite à l’intervention des forces de l’ordre auprès des demandeurs d’asile qui étaient à la gare, ceux-ci se sont retrouvés installés dans un lieu loué par l’association IFF Europe rue de l’Esvière, près de l’évêché.

Suite à cet événement, l’évêque a rencontré les responsables de l’association IFF Europe ainsi que le directeur du Secours Catholique. De cela, ressortent les convictions suivantes :

  • L’Église catholique est attachée au droit d’asile, qu’elle défend sans transiger depuis des années. De nombreux chrétiens sont engagés au quotidien dans l’accueil des migrants, à Cholet, Saumur, Angers notamment, au sein d’associations chrétiennes ou non. Cet engagement traduit la fidélité de l’Église à l’une de ses valeurs essentielles : l’accueil de l’étranger et bien évidemment des demandeurs d’asile.
  • Nous ne pouvons cautionner des solutions d’hébergement dans des lieux impropres, obligeant les personnes à vivre dans une grande promiscuité. Nous ne pouvons qu’approuver des solutions concertées avec les responsables politiques qui ont mission de veiller à la sécurité des personnes et des biens.

Dans cet esprit, avec le Secours Catholique et le Président de l’association IFF Europe, l’évêque d’Angers a souhaité rencontrer Monsieur le Préfet parce que cet événement révèle une situation où l’Église se sait concernée et qu’il importe de rechercher des solutions respectueuses de la loi et des personnes.

Le délégué épiscopal à la communication
du diocèse d’Angers
Marc LEVASSEUR

[Angers] Pater familias …

Le jeudi 3 novembre 2011, les élus angevins rencontrent le ministre de l’Intérieur, Claude GUÉANT. Le lendemain…

Dans un article publié par le Courrier de l’Ouest, on peut lire :

  • « Accueil des réfugiés : les élus sont satisfaits de la réponse du ministre »
  • « Le ministre de l’Intérieur a promis une meilleure régulation des demandeurs d’asile. Claude GUÉANT demandera au préfet de région de répartir les arrivées de nouveaux réfugiés sur les 5 départements »
  • « 6 élus angevins on été reçus par le ministre de l’Intérieur : le sénateur PS Daniel RAOUL, la sénatrice écologiste Corinne BOUCHOUX, l’adjointe écologiste en charge de la solidarité Rose-Marie VÉRON, le député UMP Paul JEANNETEAU, la sénatrice UMP Catherine DEROCHE et le sénateur UMP et président du Conseil général de Maine-et-Loire Christophe BÉCHU »

Lire la suite