Résumé des dernières semaines…

L’expulsion du Refuge, décidée par le Tribunal d’Instance d’Angers le 22 décembre 2011, est applicable depuis le 6 février 2012.

Notre dernière lettre ouverte, daté du vendredi 3 février, suivie d’une semaine de rues enneigées et verglacées (1;2) ont très certainement jouées en notre faveur. En effet, c’est le préfet de Maine-et-Loire, Richard SAMUEL, qui est en charge du plan hivernal et de l’application de la décision du tribunal à notre encontre… l’expulsion.

Les agents du SDIG ont alors pris contact avec nous pour nous proposer un éventuel rendez-vous à la préfecture. Il était alors question de négocier le relogement de tout les habitants du Refuge : demandeurs d’asile (somaliens/érythréens) et SDF français. Cependant, la préfecture relogeait tranquillement les demandeurs d’asile, profitant ainsi, de fait, des possibilités d’hébergement du Refuge.

Fin janvier, venu le moment du rendez-vous, tout les demandeurs d’asile ayant habité le Refuge étaient soit relogés soit partis tenter leur chance à Nantes ou dans une autre région… la proposition de rencontrer le préfet, transmise par les agents du SDIG, fut purement et simplement annulée !

Le 1er février, Jean-Luc ROTUREAU, adjoint du maire d’Angers délégué à l’Urbanisme, aux Droit des sols et au Logement, valide le permis de démolition du Refuge. En plus de nous d’ignorer, la mairie d’Angers se place du côté des puissants ! Nous ne sommes pas dupes des jeux de pouvoirs, mais il serait peut-être temps de leur rappeler ce qu’une Mairie est censé représenter.

Lire la suite

[ANGERS] Pique-nique Solidaire, le mardi 13 mars 2012

Pièce jointe (tract) : Pique-nique Solidaire

[ANGERS] Pique-nique Solidaire devant la préfecture et le Conseil général de Maine-et-Loire, le mardi 13 mars 2012 de 11h à 14hMardi 13 mars 2012 de 11h à 14h : devant la préfecture
et le Conseil général de Maine-et-Loire
place Debré, à ANGERS

En solidarité aux travailleurs sociaux réduis à de simples agents du flicage social ambiant, que nous soyons étudiant-e-s, salarié-e-s, indépendant-e-s, sans emploi, sans-abri, sans-papier ou sans patrie, nous partagerons ce moment convivial avec eux.

Au vu de l’obstination et du mutisme des élu-e-s à notre égard, trop occupé-e-s par les projets pharaoniques et le pouvoir, que ce soit à Angers ou Paris, nous marquons notre différence sur des points forts : Lire la suite

France 3 – Midi-Pyrénées – JT 19-20 – Expulsion du centre des congrès inoccupé depuis 10 ans

Suite à la fermeture des gymnases utilisées lors du plan « Grand Froid », des dizaines de personnes qui avaient trouvé refuge dans l’ancien centre des congrès et qui étaient soutenues par le collectif Urgence un toit (DAL, Enfants de Don Quichotte, GPS, CREA) ont été expulsées violemment par la police nationale sur ordre de la préfecture.

Lire la suite

[Angers] Plan Hivernal …

Le lundi 30 janvier 2012, dans un article publié par France3, on peut lire :

  • « Dans les 5 départements de la région, les préfets ont activé la procédure grand froid »
  • « Jusqu’à -8°réels, […] avec un peu de vent les températures ressenties seront bien inférieures »
  • « Une période très difficile pour les sans-abris »
  • « En Maine-et-Loire, le Préfet a décidé d’activer le niveau 2, temps grand froid, du plan hivernal à compter du lundi 30 janvier »
  • « Le préfet de Maine-et-Loire appelle la population à faire preuve de grande vigilance dans la détection des personnes sans abri pouvant se trouver en danger. Il sait compter sur l’ esprit de solidarité de chacun pour donner l’alerte au 115 »
  • « Niveau 2 : « grand froid » […] Ouverture du Point Accueil Santé Solidarité (PASS) également le week-end »
  • « Niveau 3 : « froid extrême ». Ce niveau correspond à des températures exceptionnellement basses ; cette situation prévoit l’identification de sites potentiels pouvant accueillir un grand nombre de personnes et relève de plans d’urgence et de sécurité civile »

Le mercredi 1er février, encore en attente, le permis de démolition visant le bâtiment du Refuge, situé au 14 rue Audusson, est signé par Jean-Luc ROTUREAU, adjoint au maire d’Angers délégué depuis 2008 à l’urbanisme, au droit des sols et au logement.

Lire la suite

Lundi 6 Février 2012 : Expulsion du Refuge… ?

À l’heure du plan Grand Froid, des hébergements d’urgence surchargés et que des sans-abri dorment déjà dans la rue par dizaines… le préfet expulserait-il un bâtiment prévu pour la destruction ?

Tandis que les responsables politiques et les divers échelons de l’État semblaient s’activer, nous aménagions le 14 rue Audusson, notre Refuge.

Nous ne coûtons rien aux collectivités, nous tentons jour après jour de progresser et, en plus de ça, nous ne vivons pas cachés.

Cependant, aucune de ces personnes n’a dénié nous rendre visite. Seuls des subalternes du préfet sont venus à notre rencontre, mais pas n’importe lesquels : police nationale et renseignements généraux… Il n’y a eu aucune proposition de relogement jusqu’à ce jour.

À l’heure de la passation de pouvoir municipal, monsieur le maire d’Angers, Frédéric BÉATSE, demande à être « jugé sur des actes »… qu’il en pose.

Lire la suite

Courrier de l’Ouest – C’est pas un squat, c’est un refuge

[Angers] Ainsi Squattent-ils


Le lundi 14 novembre, dans la soirée, suite à l’interdiction faite par la police nationale aux demandeurs d’asile de dormir à la gare Saint Laud, l’association Droit Au Logement (DAL49) réquisitionne, dans l’urgence, l’ancienne école désaffectée de Notre Dame de l’Esvière.

Lire la suite

[Angers] Pater familias …

Le jeudi 3 novembre 2011, les élus angevins rencontrent le ministre de l’Intérieur, Claude GUÉANT. Le lendemain…

Dans un article publié par le Courrier de l’Ouest, on peut lire :

  • « Accueil des réfugiés : les élus sont satisfaits de la réponse du ministre »
  • « Le ministre de l’Intérieur a promis une meilleure régulation des demandeurs d’asile. Claude GUÉANT demandera au préfet de région de répartir les arrivées de nouveaux réfugiés sur les 5 départements »
  • « 6 élus angevins on été reçus par le ministre de l’Intérieur : le sénateur PS Daniel RAOUL, la sénatrice écologiste Corinne BOUCHOUX, l’adjointe écologiste en charge de la solidarité Rose-Marie VÉRON, le député UMP Paul JEANNETEAU, la sénatrice UMP Catherine DEROCHE et le sénateur UMP et président du Conseil général de Maine-et-Loire Christophe BÉCHU »

Lire la suite